Les chevaux d'Argol

Publié le par Martine

Image Hosted by ImageShack.us
Samedi dernier, à Argol, un groupe de cavaliers s’est arrêté sur la place du village pour que les chevaux se reposent.

Image Hosted by ImageShack.us
Au même moment, les invités d’un mariage se préparaient à entrer dans l’église en passant sous l’arc de triomphe datant de 1659.

Image Hosted by ImageShack.us
Deux chevaux étaient attachés à la
statue équestre du roi Gradlon (la seule représentation ancienne existante avec celle située entre les flèches de la cathédrale de Quimper).
  Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Brest

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Pour moi, des images insolites : avant d'avoir lu, je me suis dit qu'il devait y avoir une commémoration mortuaire et que les chevaux devaient y mettre une ambiance étrange. Et puis, non, c'est un mariage! Bien que je commence à m'y habituer, j'arrive encore à me faire avoir par ces curieuses églises bretonnes! -D
Répondre
B
C'est superbe j'adore la photo de la statue équestre avec les deux chevaux elle est forte.
Cela remet de la vie a des pierres, d'un autre siècle.Grand BRAVO a toi
Bonne semaine et gros mimis
Ton amie
Béatrice
Répondre
Y
Très intéressante cette composition avec la légende, il manque un cheval à ce fameux roi, c'est "trois chevaux pour un royaume" mais la vérité perdure qu'il à perdu son royaume. En ce qui concerne l'étymologie "triskellis" origine en langue Grecque ancienne qui traduit littéralement - trois chevaux de guerre ou trois navires de guerre -C'est entendu que ce triskellis correspond au triskell utilisé en Bretagne.
Bonne continuation.
Répondre
L
salut
sympa les photos
bon dimanche
Répondre
J
Sympa cette petite rencontre avec les mariés et les chevaux!!!!
Bon dimanche
Jean-Claude
Répondre