Le langoustier "Le Trébouliste"

Publié le par Martine

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
[Le 18 juin 1940, répondant à l’Appel du Général de Gaulle, les 115 élèves des Ecoles de pilotage du Mans et de Vannes ont embarqué en ces lieux pour l’Angleterre sur le langoustier « Le Trébouliste » dont le patron était François Lelguen.
Ils ont constitué l’ossature des unités des Forces aériennes Françaises Libres et 35 d’entre eux ont disparu au Champ d’Honneur.
Le Lieutenant Edouard Pinot les a commandés de façon exemplaire dans ces circonstances difficiles. Il fut fait Compagnon de la Libération pour les services éminents qu’il a rendu.]

 

Publié dans Douarnenez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

l'oubli des 12 Douarnenistes est criant sur ce monument ou plaque commémorative du 18 JUIN 1940 au ROSMEUR et fait de la peine à voir !!! 6 sont morts pour la France, des rue de DZ portent leurs
noms et 6 ont survécu à cette Guerre : comme mon père Maurice Malhomme et son ami Cosmao de la 1e DFL ou son frère RAOUL MALHOMME en passant par Erythre Dakar Bir hakeim tobrouk el Alamein italie
Monte casino Provence campagne de France et la liste est trop longue pour être évoquée ici alors QUESTION : pourquoi les avoir omis .?? certains étaient des dissidents dans la PREMIERE DIVISION
FRANCAISE LIBRE et ont été condamnés à mort dans les prisons de DAMAS d'autres comme ANCEL ont refusé des décorations Tous ont eu la médaille de la résistance ...CETTE PLAQUE NE COMMEMORE DONC PAS
ces Douarnenistes Français libres et Résistants de la première heure qui ont répondu à l'appel du 18 JUIN avant ceux de l'ILE DE SEIN parfois d'ailleurs sans le savoir et devient de ce fait un non
sens aux yeux de ceux qui savent ce que çà leur a coûte ( Grand père Malhomme arrêté par la GESTAPO de Quimper comme GAULLISTE et Communiste SUR DENONCIATION LOCALE et expédié à BUCHENWALD.
Aujourd'hui ou le temps m'est moins compté je demande que les 12 DISSIDENTS soient réhabilités à Douarnenez car ils ont montré l'exemple . Ce "droit de regard" leur est du "tout comme il était
inscrit sur la porte du Camp de BUCHENWALD ou mon grand père a purgé cette peine : " A CHACUN SON DU "!!... Merci à tous pour que le mot Liberté à travers les souffrances qu'ils ont enduré ne
devienne pas un vain mot et pour que l'oubli ne prenne pas la place du souvenir ! Sincèrement Christian Malhomme


Répondre
J
Bonjour Martine,
Je vais commander, moi aussi, un plat de fruits de mer.
On ne t'a plus vue à la Caverne de plus un moment (lol).
Bonne journée !
Jeannot
Répondre
Y
Ils ont donc embarqué à Tréboul ,
grand bonsoir du sud 29
Yann
Répondre
J
Un bonsoir du jeudi.
Répondre
F
Bonsoir Martine, j'ai un peu plus de temps à consacrer à la planète blog, je suis de retour pour quelques jours,...Ces hommes à l'honneur le méritent...Et en passant un peu d'histoire...Bisous, je vais faire un tour sur tes articles précédents.Bonne doirée.Fleur de Sel
Répondre