Les langoustiers

Publié le par Martine


Image Hosted by ImageShack.us


Pendant plusieurs siècles, Camaret tira sa prospérité de la pêche à la sardine fort abondante dans ses eaux aux beaux jours. C'est une flottille de plusieurs centaines de chaloupes qui traquaient le "poisson bleu" dans la mer d'Iroise. Vendue fraîche ou salée, la sardine faisait vivre un peuple de pêcheurs jusqu'au début du XXè siècle, où, devenue rare, elle déserta les rives camarétoises

Image Hosted by ImageShack.us
La crise des années 1901, 1902 et 1903 obligea à une reconversion hardie des pêcheurs locaux. D'abord en Espagne, puis sur les côtes britanniques, ils se lancèrent dans la pêche à la langouste. Cette épopée qui les mena de la Mauritanie aux Hébrides, fit en 1960 de Camaret le premier port langoustier d'Europe.

Image Hosted by ImageShack.us
A proximité de la chapelle Rocamadour, l’épave du Castel Din, un des derniers langoustiers camarétois.

 

 

 

Publié dans Presqu'île de Crozon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonsoir MartineQuelle chance d’avoir deux mains gauches et une a droite (Je plaisante !)Mon métier est ébéniste, je ne suis pas un artiste, mais plutôt un artisan touche a tout qui ne pratique plus guère.Vous aimez votre région vos articles le prouvent, j’y viens avec plaisir respirer un peu d’air iodé.
Amicalement                                      La Varlope
Répondre
L
Bonjour MartineLe souvenir d’un bon passé économique, ne peu rien gâcher dans le cœur des anciens de Camaret. Il leurs restent une vision nostalgique des langoustiers qui se meurent dans les souvenirs.
Vive les Bretons                 Amicalement         La Varlope   
Répondre
Q
bonsoir  martine ça  fais de belle photos les bateaus hs@+
Répondre
@
Coucou, je suis sortie ce matin de l'hôpital complètement neuve  ! ! ! ! ! ! Bisous @nne marie
Répondre
H
Bonjour Martine, certes c'est tristounet ces bateaux mais moins que le "Clem" bonne journée par chez nous....... HORTICOLO
Répondre